/news/law

Quand l'amour pour un escroc l'emporte sur les doutes

Escroquée par son conjoint au point de devoir déclarer faillite en 2008, l’avocate Aurora Gutierrez est la preuve que personne n’est à l’abri des stratagèmes d’un «fraudeur professionnel» comme Réal Scott Rail.

Ce fraudeur en série a écopé mardi d’une sentence de neuf mois de prison pour fraude et vol à l’endroit d’Aurora Gutierrez.

«Je suis satisfaite de la sentence», a souligné celle-ci en entrevue au Québec Matin.

«Ça a été des années difficiles financièrement. C’est aussi gênant ce qui m‘est arrivé, toute cette histoire est rendue publique, mais je veux éviter aux autres ce qui m’est arrivé», a-t-elle mentionné.

Manipulée par un «professionnel»

Aurora Gutierrez a rencontré Réal Scott Rail sur le site web Réseau Contact où ce dernier se faisait passer pour un homme d’affaires accompli bardé de diplômes.

«Souvent, on dit que quand c’est trop beau pour être vrai, c’est que ce ne l’est pas. J’ai fait des vérifications, j’ai même rencontré sa famille et il n’y avait strictement rien à l’époque qui pouvait me faire douter de lui à ce moment-là.»

La grande famille unie de M. Rail avait achevé de rassurer Mme Gutierrez sur l’honnêteté de celui qui faisait battre son cœur.

«Ça m’a inspiré confiance. J’ai rencontré sa sœur dernièrement et d’après ce que je peux voir, sa famille n’était pas au courant de ses agissements.»

Puis, les démêlés avec la justice ont commencé. Danielle Beauchamp, l’une de ses anciennes conjointes, l’a poursuivi. En bon manipulateur, M. Rail avait cependant prévu le coup en discutant de la situation avec sa nouvelle conjointe pour la préparer aux accusations.

«Il m’en avait parlé longuement de tout ce qu’elle prétendait avoir contre lui, tout ce qu’elle lui reprochait et qu’elle avait promis de se venger de lui», raconte-t-elle.

C’est lorsqu’un simple achat de 22 $ à l’épicerie lui a été refusé en raison de fonds insuffisant que Mme Gutierrez a pris conscience de l’ampleur de la situation. Une histoire de laquelle Mme Gutierrez tire des leçons.

«Quand vous avez un doute et que vous posez des questions, ne jamais se contenter de réponses vagues. Il faut aller jusqu’au bout pour obtenir une réponse satisfaisante», raisonne-t-elle.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.