/news/society

À bout de ressources, il menace d'arracher son compteur intelligent

Un client d'Hydro-Québec qui est hypersensible aux ondes électromagnétiques est à bout de nerfs. L'homme de Saint-Étienne-des-Grès veut lui-même débrancher et retirer son compteur intelligent.

Claude Gélinas a été diagnostiqué hyperélectrosensible. Chez lui il n'y a pas de cellulaire, pas d'ordinateur et ses appareils électriques sont presque tous débranchés. Le problème c'est son compteur intelligent et il n'est plus capable de l'endurer.

«C'est un calvaire à toutes les minutes, toutes les secondes, ce n'est pas vivable. Je suis obligé d'aller dormir à l'extérieur», explique-t-il.

Depuis qu'Hydro-Québec a remplacé son compteur non communicant, il ne dort plus. M. Gélinas est également victime de maux de têtes et de coeur et dit même être dans un état dépressif.

Après maintes demandes auprès de la société d'État, il menace maintenant d'arracher le compteur lui-même.

Hydro-Québec assure que ses compteurs de nouvelle génération ne sont pas en cause puisqu'à une distance d'un mètre, la puissance d'émission de radiofréquences est 55 000 fois inférieure aux limites fixées par Santé Canada.

Claude aimerait bien ne plus dépendre du tout d'Hydro-Québec, mais l'argent lui manque.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.