/finance/homepage

Walmart au premier rang

Argent

Le détaillant Walmart s’est classé au premier rang du classement des 500 plus grandes entreprises américaines du magazine Fortune. Le palmarès annuel, publié récemment, confirme l’influence de nombreux géants de l’économie américaine.

Selon Fortune, à elles seules, ces entreprises milliardaires ont engrangé, en 2015, des recettes de 12 000 milliards $ US et des profits de 840 milliards $ US en plus de procurer du travail à 28 millions d'employés à travers le monde.

Les cinq entreprises qui dominent le classement sont Walmart, Exxon Mobil, Apple, Berkshire Hathaway et McKesson, une société pharmaceutique.

La stratégie Walmart

L’entreprise de commerce de détail a enregistré un chiffre d’affaires de 482 milliards $ US, grâce à ses investissements massifs en commerce électronique et son entrée dans le domaine des supermarchés. Ses ventes alimentaires représentent la moitié de ses revenus. La multinationale est dorénavant la seconde entreprise américaine, derrière Amazon, pour ses ventes en ligne.

De son côté, Exxon Mobil, la plus grande société pétrolière et gazière cotée en Bourse du monde, a su maintenir ses revenus à hauteur de 246 milliards $ US malgré la chute des prix du pétrole brut.

Elle est suivie par la mythique Apple qui a vécu une année 2015 difficile après une décennie de croissance soutenue par l’engouement autour des iPod et iPhone. Ses ventes de iPad sont en chute libre et ses iPhone 6 et 6s rencontrent une concurrence féroce en Chine par un produit typiquement local.

La quatrième grande fortune est entre les mains de la société Berkshire Hathaway, détenue majoritairement par Warren Buffet, qui a donné le signal d’une série d’acquisitions de toutes sortes, tant dans le domaine de l’assurance automobile que des vêtements (Fruit of the Loom), de l’alimentation (Kraft Heinz) ou encore des chemins de fer. Dorénavant, Berkshire récolte les trois-quarts de ses revenus dans des secteurs non financiers.

La santé, c’est payant

Les entreprises liées aux domaines des assurances en santé et pharmaceutique sont également génératrices de grandes fortunes. Le plus important distributeur pharmaceutique McKesson, a procédé à une série d’acquisitions et de restructurations, qui ont généré environ 180 millions $ US d'économies.

De leur côté, la plus grande compagnie d’assurance UnitedHealth Group, qui compte plus de 100 millions de clients et la chaîne de pharmacie CVS Health poursuivent une série d’acquisitions stratégiques pour dominer leur marché respectif.

L’automobile roule toujours

De leur côté, General Motors et Ford Motor demeurent dans le top dix des plus grandes entreprises américaines.

En 2015, GM a connu une année de ventes record totalisant des revenus de 9,8 millions $ US, une performance qu’elle planifie maintenir en 2016. De même pour Ford qui a connu sa meilleure année de ventes depuis 2006, grâce notamment à l’engouement de 780 000 consommateurs pour ses camions de la Série F.

Enfin, malgré une perte de 10% de ses revenus sur ceux de 2014, passant à 146,8 milliards $ US, AT&T poursuit ses investissements dans la télévision par satellite et au Mexique. Ce positionnement stratégique devrait lui permettre de regagner les premières places du classement, au cours des prochaines années.