/regional/homepage

Fort McMurray: certains quartiers pourraient être relocalisés

Agence QMI

Certaines maisons de Fort McMurray en Alberta pourraient ne pas être reconstruites à l’endroit où elles se trouvaient avant d’être ravagées par les flammes.

Cette option serait l’un des scénarios envisagés par les autorités, a rapporté lundi le «Edmonton Journal».

Rappelons qu’environ 10 % de la Ville a été détruite le mois dernier après le passage de feux de forêt dévastateurs.

Le gouvernement provincial et la municipalité doivent tout d’abord prendre en considération que les sols des secteurs de Waterways, Abasand et Beacon Hill sont contaminés par des produits chimiques. Mais d’autres préoccupations financières et logistiques ont mené les autorités à songer à déménager certains quartiers.

Celui de Waterways, dont 90 % des résidences ont brûlé, est situé le long de la rivière Clearwater, un endroit propice aux inondations. La Ville songerait donc à rebâtir le quartier ailleurs.

«Pour ceux qui ont perdu leur maison, il serait peut-être plus facile financièrement et logistiquement de relocaliser (le quartier), a indiqué la mairesse Melissa Blake, citée par le «Edmonton Journal». Mais je sais que ça empirera la tragédie de devoir quitter son quartier après avoir perdu sa maison.»

La municipalité s’interroge également sur la manière de reconstruire le secteur d’Abasand, dont plusieurs duplex ont été détruits.

«Est-ce qu’on les reconstruit ou est-ce qu’on aménage de plus petites maisons ? Est-ce qu’on sépare les terrains? Qu’arrive-t-il aux résidences qui sont toujours là ?», s’est questionné le conseiller municipal Tyran Ault.

Ce dernier a indiqué que les citoyens pourront s’exprimer sur le sujet tout comme les ingénieurs, les compagnies d’assurances et l’industrie de la construction.

Dans la même catégorie