/news/culture

Meryl Streep se paye la tête de Donald Trump

Agence QMI

Meryl Streep est la nouvelle star à s’être moquée de Donald Trump. La lauréate de trois Oscars a profité de son passage sur la scène du festival Shakespeare in the Park, lundi à New York, pour imiter le candidat républicain impliqué dans la course aux élections présidentielles américaines, rapporte le Daily Mail Online.

Après avoir personnifié la «Dame de fer» Margaret Thatcher au grand écran en 2011, la célèbre actrice a changé de registre pour rire de Donald Trump.

Pour parvenir à un résultat très convaincant, Meryl Streep a redoublé d’efforts, n’hésitant pas à se peinturer le visage orange, s’affubler d’une bedaine et poser une perruque ridicule sur sa tête, n’oubliant pas de porter l’habit caractéristique de l’homme d’affaires : un complet sombre et une cravate rouge sur chemise blanche.

En duo avec l’actrice Christine Baranski, la principale intéressée a profité de l’événement pour chanter «Brush Up Your Shakespeare», une pièce de la comédie musicale «Kiss Me Kate».

«Tu m’expliqueras pourquoi toutes les femmes me disent non», s’est-elle notamment amusée à dire devant public.

Fervente sympathisante d’Hilary Clinton, Meryl Streep a sans aucun doute trouvé un bon moyen pour aider la candidate démocrate à se faire élire à la présidence des États-Unis.

Dans la même catégorie