/finance/homepage

100 millions $ pour «Montréal, ville intelligente et numérique»

Argent

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Les acteurs économiques de Montréal donnent un gros coup de pouce au projet de faire de la métropole une ville intelligente et numérique en rendant disponible une somme de 100 millions $ à cet effet.

Pas moins de 23 firmes de capital de risque, de groupes financiers et de corporations viennent de former le groupe Capital Intelligent Mtl, avec l’engagement de fournir cette somme pour financer les entreprises innovantes qui contribueront à bâtir la ville intelligente.

Les montants engagés par chacun des partenaires n’ont pas été divulgués, mais Québecor est présentée comme étant le seul membre «extraordinaire» du groupe. Le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction CSN sont des acteurs majeurs au sein de Capital Intelligent Mtl, qui compte aussi notamment comme membres la Caisse de dépôt et placement du Québec, BDC Capital, Desjardins Entreprises.

Seize sociétés de capital de risque font aussi partie du groupe, dont iNovia Capital, Anges Québec et Claridge.

«Le signal que nous envoyons aux entrepreneurs et investisseurs est clair : nous sommes prêts à faire des affaires pour encourager le développement du créneau d'avenir que représente la ville intelligente», a commenté vendredi Jacques Bernier, président de Teralys Capital et membre fondateur de Capital Intelligent Mtl.

À la fois le maire de Montréal, Denis Coderre, et le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, ont invité les entrepreneurs à soumettre leurs projets.

«Capital Intelligent Mtl offre aux entreprises le financement dont elles ont besoin pour prendre la voie du numérique, s'en approprier les usages et poursuivre la réalisation de projets innovants afin qu'elles deviennent des chefs de file mondiaux dans leur domaine», a affirmé M. Coiteux.

Dans la même catégorie