/news/society

La communauté gaie sous le choc

TVA Nouvelles

Un drame comme celui de la fusillade dans un club gai d’Orlando provoque colère, indignation et incompréhension dans toute la population, aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

«On se sent tous profondément affectés. C'est dégueulasse. C'est injustifiable de commettre un tel crime juste parce que deux hommes se sont embrassés. Je veux dire, on est en 2016. D'entendre et de voir les images, les premières images de ce qui s'est passé hier, je deviens plus craintif», ont raconté des résidents à TVA Nouvelles.

Les gens de la communauté homosexuelle de Montréal sont toutefois particulièrement touchés après ce terrible crime, dont la charge haineuse a été vraisemblablement dirigée vers eux.

«Le rapprochement est pratiquement évident: quand le père dit mon fils a été choqué de voir deux hommes s’embrasser avant d’aller faire une fusillade dans un bar gai, il y a toutes sortes d’hypothèses possibles, mais le lien me semble trop étroit, je crois qu’il y a vraiment un crime haineux envers les homosexuels», affirme Laurent McCutcheon, ex-président de Gai écoute.

 

 Pour le maire de l'arrondissement Hochelaga-Maisonneuve, ouvertement gai, la seule façon de répondre à cet acte homophobe pour la communauté, c'est d'occuper toute la place dans l'espace public.

«La seule façon de lutter contre des gestes comme celui-là, c'est de donner un caractère de plus en plus normal, de plus en plus acceptable et respectable aux comportements homosexuels en étant présent dans l'espace public», dit Réal Ménard.

Selon M. McCutcheon, le facteur religion est aussi à considérer dans les événements tragiques d’Orlando. «On connaît aussi la religion de ces pays-là qui condamne les homosexuels et qui les tue.

Sans pour autant discréditer complètement la piste terroriste, il croit toutefois qu’il «sera difficile d’écarter la question homosexuelle de ce dossier, car de toute évidence les liens sont trop près».

Juin étant le mois des fiertés gais un peu partout aux États-Unis, l’impact pourrait être non négligeable sur le climat social.

«Ça va créer un mouvement de solidarité dans les communautés gaies aux États-Unis et c’est intéressant que les gens se manifestent dans ce sens-là», ajoute-t-il.

Dans la même catégorie