/news/world

«Il était instable émotionnellement et dérangé mentalement»

Voyez la conférence de presse en anglais de Sitora Yusufiy dans son intégralité au haut de l'article.

L’ex-épouse du tireur d'Orlando Omar Mateen, Sitora Yusufiy, a confié que son conjoint était violent, mentalement instable et qu’il l’a battait régulièrement.

Des propos qu'elle a d'abord confié au «Washington Post» avant d'offrir un point de presse aux médias en soirée. La jeune femme a raconté avoir rencontré Omar Mateen sur internet, il y a environ 8 ans. Elle avait déménagé en Floride pour aménager avec lui. Ils s’étaient ensuite mariés en 2009.

L’ancienne conjointe, dont le divorce a été prononcé en 2011, a précisé que la famille de son ex-époux était originaire de l’Afghanistan, mais que Omar Mateen, abattu par les policiers après la tuerie, est né à New York. La famille avait ensuite décidé de s’installer en Floride.

Le couple vivait dans un condomnium qui appartenait à la famille. «Il semblait alors être tout à fait normal», a-t-elle dit, ajoutant qu’il n’était pas très religieux et qu’il s’entraînait au gym. Durant les quelques mois qu’a duré leur mariage, elle n’avait remarqué aucun signe de conversion à l’islam radical. Son conjoint occupait un emploi comme gardien de sécurité.

Les choses se sont corsées et les assauts physiques ont commencé.

«Il me battait. Il pouvait entrer à la maison et me battre parce que la lessive n’était pas terminée ou d’autres choses du genre», a exprimé la dame au «Washington Post».

En apprenant qu’elle subissait de mauvais traitements, ses proches sont littéralement venues la sortir de la maison où elle vivait avec Omar Mateen.

«Ils m’ont littéralement sauvé la vie», a lâché la dame.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.