/news/world

«Tout ce qu’on voyait, c’était des gens qui couraient et qui criaient»

TVA Nouvelles et d'après CNN

Un témoignage à glacer le sang : un homme qui se trouvait à l’intérieur du club d’Orlando lors de l’attaque meurtrière raconte ce qu’il a vécu.

«Tout ce qu’on entendait était des "bang". Pas vraiment des "bang", mais plus des "boom boom" de coups de feu, raconte-t-il. On pensait que ça faisait partie de la chanson. J’ai regardé derrière moi et j’ai réalisé que ce n’était pas juste une chanson, qu’il y avait des corps qui tombaient. Et le gars à côté de moi a été atteint.»

Il s’est alors jeté à terre et a rampé jusqu’à la sortie.

«Il fallait que je me sauve. J’ai finalement senti le ciment sous mes coudes, et là j’ai su que j’étais correct.»

L’homme a alors couru en zigzag, recroquevillé, en cas d’une nouvelle décharge.

«On pouvait encore entendre les coups de feu dans le club, depuis l’extérieur. J’ai remarqué un homme au sol qui avait une blessure par balle au dos.»

Il a alors aidé les personnes autour à lui donner les premiers soins, ainsi qu’aux autres personnes blessées se trouvant à l’extérieur du club. Les policiers ont ensuite fait déplacer tout le monde plus loin sur la rue.

«Ils ont dit qu’il y avait un  risque d’explosion. [...] Tout ce qu’on voyait, c’était des gens qui couraient et qui criaient. Il y avait des corps dans le stationnement et ils les identifiaient. C’était comme une scène de film d’horreur. C’était vraiment tragique.»

Dans la même catégorie