/news/politics

Philippe Couillard fait un parallèle avec le drame de Polytechnique

Louis Gagné | Agence QMI

Philippe Couillard a dressé un parallèle lundi entre la fusillade qui a fait 49 victimes dans une discothèque gaie d’Orlando et la tuerie de l’École polytechnique.

Le premier ministre a soutenu que les victimes de ces deux tragédies, des homosexuels et des femmes, avaient été clairement ciblées par leurs assassins pour ce qu'elles étaient.

«Il ne faut jamais perdre de vue que les cibles de polytechnique étaient toutes des femmes. Donc il y avait un immense message de cruauté et de rejet envers le progrès des femmes dans la société. De la même façon, ici, le choix de la communauté visée est également important», a dit Philippe Couillard.

«Bien sûr, la mouvance islamique semble vouloir récupérer l’incident, le criminel lui-même l’a mentionné, mais je crois qu’il ne faut pas minimiser le fait que les deux enjeux coïncident», a-t-il insisté.

Quarante-neuf personnes ont perdu la vie dans la nuit de samedi à dimanche lorsqu’un tireur a fait irruption au «Pulse», une célèbre boîte de nuit gaie d’Orlando, en Floride. Il s’agit de la pire tuerie de l’histoire des États-Unis. C’est également l’attentat le plus meurtrier perpétré en sol américain depuis les attaques du 11 septembre 2001.

La tuerie survenue à l’École polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989, avait fait 14 victimes, toutes des femmes.

Philippe Couillard a tenu à réaffirmer son rejet de la violence et sa «détermination de lutter contre la violence et le terrorisme sous toutes ses formes».

Sans entrer dans les détails, le premier ministre a indiqué que les mesures de sécurité avaient été «nettement rehaussées» à la suite des événements d’Orlando.

Dans la même catégorie