/news/world

«Le Pulse aurait dû arrêter mon fils»

TVA Nouvelles

Le père de l'auteur de la pire tuerie de l’histoire des États-Unis a indiqué dans une entrevue à la chaîne britannique Sky News que son fils aurait dû être arrêté par les agents de sécurité à l’entrée de la discothèque gaie d’Orlando.

«Le bar devrait avoir plus d’agents de sécurité. S’il y avait une bonne sécurité, mon fils n’aurait jamais été capable de faire ce qu’il a fait», raconte Seddique Mir Mateen.

«En plus, vous avez les forces de l’ordre qui sont arrivées tardivement. Il aurait dû être neutralisé plus rapidement. Donc, le personnel et les propriétaires manquent d’expérience. Après cette tuerie, tous les bars devront miser sur une équipe de sécurité pour empêcher ces maniaques», poursuit Seddique Mir Mateen.

La boîte de nuit, très populaire auprès de la communauté LGBT, s’est défendue dans une entrevue accordée à TMZ.

«Nous ne pouvons trouver les mots pour répondre à cet homme, qui est le père de l’auteur de cet événement tragique», a indiqué un porte-parole au site de nouvelles à potins.   

Lors de son attaque dans la boîte de nuit le Pulse, Omar Seddique Mateen aurait fait son serment d’allégeance au groupe armé État islamique avant d’être abattu par les forces policières, quatre heures après avoir fait feu sur la clientèle.

Cette fusillade a fait 49 morts et 53 blessés, dont six dans un état critique.

 

Dans la même catégorie