/news/society

Gai Écoute inondé d’appels de solidarité pour Orlando

Marie Christine Trottier | Agence QMI

GEN-KISS-IN DE GAI ÉCOUTE

Sébastien St-Jean / Agence QMI

L'attentat d’Orlando contre les clients d’un bar LGBT a entraîné un volume d'appels beaucoup plus important qu'à l'habitude chez Gai Écoute.

Dimanche, l'organisme a reçu 50 % plus d’appels qu’à l’habitude.

«La personne qui était au bureau a trouvé que c’était une grosse journée», a lancé Pascal Vaillancourt, directeur général de Gai Écoute.

Il précise que la grande majorité des appels ont été faits pour exprimer un appui à la communauté LGBT.

«Ce qui est intéressant là-dedans, c’est que ce n’est pas juste des personnes gaies qui appellent, mais il y a beaucoup d’hétéros qui veulent montrer leur soutien à la communauté LGBT», explique M. Vaillancourt.

Tristes, mais pas apeurés

Le directeur constate que la solidarité à l’endroit de la communauté LGBT est plus forte qu’on pourrait le penser.

«Ce qui ressort des discussions, c’est que les gens n’ont pas vraiment peur des attentats. Il y a beaucoup de tristesse, les gens trouvent ça épouvantable, mais ça n’a pas eu l’effet de faire peur aux gens», ajoute-t-il.

Rappelons que dimanche dernier, vers 2 h du matin, Omar Mateen a ouvert le feu parmi les 300 clients du Pulse, un bar gai d’Orlando en Floride.

Selon le dernier bilan, l’homme a tué 49 personnes et en a blessé 53 autres.

Gai Écoute en chiffres:

- 13 000 appels par année

- 78 % des appels traités

- 55 % des appels viennent du Grand Montréal

- 84 % des appels demandent de l’aide

- 63 % des appels viennent des LGBT

- 65 % viennent des hommes, 31 % des femmes, 3 % des trans

- 64 % sont logés par des adultes de 26 à 59 ans

- 11 employés et 30 bénévoles

Dans la même catégorie