/regional/montreal/laurentides

Saint-Sauveur plus strict envers les pitbulls

Agence QMI

Pitbull

Simon Clark/Agence QMI

Sans les interdire sur son territoire, la Ville de Saint-Sauveur adoptera un règlement plus strict envers certaines races de chiens, dont les pitbulls.

«Les membres du conseil et moi-même (...) avons tous convenu de l’urgence d’agir pour renforcer la sécurité», a indiqué jeudi le maire de Saint-Sauveur, Jacques Gariépy, dans un communiqué.

Désormais, les chiens de race staffordshire bull-terrier, communément appelé pitbulls, ainsi que de race bull-terrier, bull-terrier americain, staffordshire terrier américain et d'une race hybride issue d’un de ces chiens devront obligatoirement porter une muselière sur le territoire de Saint-Sauveur.

Ces chiens dont le potentiel agressif est reconnu, selon la municipalité, devront aussi subir une évaluation comportementale, être stérilisés et porter une micropuce d’identification. Leurs propriétaires n’auront aucun droit acquis.

Cette modification au règlement sur les animaux domestiques sera présentée au prochain conseil municipal lundi.

«Il demeure toujours difficile pour une municipalité d’assurer un plein contrôle sur les chiens de villégiateurs et de touristes, a souligné le maire Jacques Gariépy. C’est pourquoi, nous espérons voir dès l’automne prochain, une législation uniforme au Québec à cet égard.»

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) fera partie d’un comité convoqué par le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, pour éventuellement revoir la réglementation des pitbulls.

Elle a annoncé jeudi que le partage des compétences entre le gouvernement provincial et les gouvernements municipaux serait clairement établi d’ici septembre 2016 et que des recommandations seraient formulées aux instances politiques

Dans la même catégorie