/news/society

Un jeune autiste inséparable de son pitbull

Une mère de Québec ne peut concevoir l’idée de se départir de sa chienne pitbull qui apporte tous les bienfaits de la zoothérapie à son jeune fils autiste.

«Mon petit garçon va perdre sa meilleure amie en janvier. Elle est tout pour nous. Que vais-je lui dire, quand on va venir lui enlever son point de repère? On est anéantis», se désole Kacey Émond, la mère de Te-Jay, un jeune garçon autiste de 6 ans.

La suite ici.

 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.