/finance/homepage

Plongeons à la Bourse de Londres

Agence France-Presse

Plusieurs valeurs des secteurs bancaire, aérien et immobilier plongeaient lundi matin à la Bourse de Londres, à la suite de la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne.

L'action de la compagnie EasyJet chutait ainsi de 16,53% à 1.096 pence la suite d'un avertissement sur ses résultats, suivie par la maison mère de British Airways, International Airlines Group (IAG) (-9,36% à 370,7 pence).

Parmi les banques, les établissements les plus exposés au Brexit, parce qu'ils concentrent leur activité au Royaume-Uni, chutaient. Royal Bank of Scotland (RBS) perdait 15,25% à 174 pence, Lloyds Banking Group 8,89% à 51,93 pence et Barclays 10,23% à 138,15 pence.

Le secteur immobilier reculait également, à l'image du promoteur Taylor Wimpey (-12,42% à 119,2 pence).

L'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait dans son ensemble 1,29% à 6.059,37 points vers 09H00.

Certaines valeurs tiraient toutefois leur épingle du jeu. Le producteur d'or Randgold Resources gagnait ainsi 6,92% à 7.880 pence, profitant de la hausse des cours du métal précieux, traditionnelle valeur refuge en période de turbulence.

Dans la même catégorie