/finance/homepage

Les plus riches du monde ont perdu 200 milliards avec Brexit

TVA Nouvelles

Le choc immense du passage de Brexit en Grande-Bretagne a eu aussi de lourdes conséquences pour les plus grandes fortunes du monde.

Selon Bloomberg, la valeur boursière des 400 plus fortunés a fondu de 196,2 milliards$.

Lundi, Bill Gates a subi les pires pertes, 1.8 milliard$. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a vu sa fortune fondre de 1.6 milliard$.

En deux jours, Bloomberg estime que les 150 milliardaires des États-Unis et du Canada ont vu disparaître 63,5 milliards en valeur boursière. On estime qu’en raison de ces pertes, leurs gains pour 2016, jusqu’à maintenant, s’établissent à un maigre 236 millions$.

En Europe, 92 milliardaires ont perdu jusqu’à maintenant 81,7 milliards$.

En Chine, 26 milliardaires essuyent des pertes de 5 milliards$.

Aussi surprenant que cela puisse paraître , les bouleversements boursiers dus à Brexit ont permis à d’autres de s’enrichir sur les marchés boursiers.

69 milliardaires parmi les 400 plus fortunés l’ont fait lundi. Le Japonais Takemitsu Takizaki, fondateur de Keyence, un fabricant de produits électroniques, en a profité le plus, augmentant ses gains de 579 millions$.