/regional/quebec/quebec

«On trouve ça sans génie de complètement bannir une race»

TVA Nouvelles

Quelques passionnés des pitbulls ont manifesté à Québec devant l’hôtel de ville pour exprimer leur mécontentement face à cette intention de la Capitale-Nationale d’interdire cette race de chien à compter du 1er janvier 2017.

«On trouve ça sans génie de complètement bannir une race au lieu de bannir un comportement qui est à risque», a expliqué Pat Lakosh, un des instigateurs de l’événement Facebook.

«On veut complètement enlever le mot pitbull. On veut enlever le côté race pour encadrer les chiens avec des comportements à risque», a-t-il soutenu.

«J’ai réfléchi en père de famille», avait expliqué Régis Labeaume, le maire de Québec, à la mi-juin lors de l’annonce du bannissement des chiens dangereux.

«Nous on éduque nos chiens comme des bons enfants», a dit M. Lakosh, en ajoutant qu’il souhaite que «ce soit les mauvais maîtres qui soient punis».

«Il n’y a qu’une race à blâmer et c’est la race humaine», a pour sa part déclaré une participante à la manifestation.

Sur la page Facebook de l’événement «Manifestation pour La Conservation du Droit De Vivre Des Pitbulls» plus de 2000 personnes avaient indiqué leur intention d’y participer.

Dans la même catégorie