/news/techno

Non, votre Facebook ne deviendra ni public ni payant

TVA Nouvelles

Si vous êtes un utilisateur de Facebook, vous avez assurément des «amis» (ne vous cachez pas de honte, nous en avons tous) qui partagent de temps à autre des messages annonçant que le populaire réseau social deviendra payant ou que votre compte sera rendu accessible à tous. On vous invite alors à relayer le message à tous vos «amis» afin de les prévenir des changements à venir.

Vous l'aurez compris, ces avertissements sont bien entendu faux. Le problème, c'est que certains se laissent berner facilement quand l'auteur de ces messages utilise une fausse source pour se donner une crédibilité.

C'est notamment le cas d'un message qui circule actuellement et qui utilise le nom du bien connu chroniqueur techno François Charron pour laisser croire qu'il est véridique.

Message Charron Facebook

«François Charron dit de le faire. Date limite demain! Tout ce que tu as posté devient public à partir de demain. Même les messages qui ont été supprimés ou les photos non autorisées. Ça ne coûte rien pour un simple copier et coller, mieux vaut prévenir que guérir», peut-on notamment lire.

Non seulement le principal intéressé a démenti le tout sur son site Internet, mais l'ampleur du phénomène est telle que Facebook lui-même rassure ses utilisateurs dans ses rubriques d'information.

Réaction Facebook

«Vous devez avoir vu une publication vous demandant de copier et coller un message pour garder le contrôle des choses que vous publiez sur Facebook. N'y croyez pas. Notre façon de faire est claire: vous possédez tout le contenu que vous publiez sur Facebook et vous pouvez contrôler leur portée avec les paramètres de confidentialité. C'est de cette façon que cela fonctionne et cela n'a pas changé», a-t-on écrit [traduction libre].

Il s'agit donc d'un petit rappel qu'il ne faut pas croire tout ce qui est publié sur les réseaux sociaux et qu'il vaut mieux prendre le temps de vérifier certaines informations douteuses avant de les relayer.

Dans la même catégorie