/news/world

Sanders serait enfin prêt à se ranger derrière Clinton

Agence France-Presse

Bernie Sanders rally in New York

TNYF/WENN.com

Après plusieurs semaines de discussions, le démocrate Bernie Sanders devrait se ranger derrière Hillary Clinton mardi prochain, lui apportant enfin son soutien pour l'élection présidentielle américaine de novembre.

Ce soutien devrait être annoncé lors d'un meeting dans le New Hampshire, a indiqué jeudi le New York Times, citant trois démocrates impliqués dans le planning de l'événement.

L'équipe de campagne d'Hillary Clinton a confirmé qu'elle se rendrait mardi dans cet État du nord-est, mais sans mentionner son ancien rival des primaires démocrates.

Mercredi soir, Bernie Sanders, 74 ans, interrogé par MSNBC sur des rumeurs de son prochain soutien, avait déclaré: «C'est exact».

Hillary Clinton est assurée depuis un mois d'être la candidate du parti démocrate à l'élection présidentielle, après avoir battu Bernie Sanders lors du processus des primaires.

Mais jusqu'à présent, le sénateur du Vermont, nettement plus à gauche que Mme Clinton, refusait de lui apporter son plein soutien, même s'il avait admis qu'il voterait pour elle et ferait tout pour faire battre le républicain Donald Trump.

Il avait posé des conditions, et récemment expliqué dans une série d'interviews qu'il négociait avec le camp Clinton pour obtenir «le meilleur programme possible» pour le parti à la convention démocrate fin juillet, qui doit officiellement désigner Mme Clinton comme la candidate du parti.

Je «veux être sûr que le parti démocrate devienne un parti qui représente les gens qui travaillent, et non pas Wall Street», avait insisté ce grand pourfendeur du monde de la finance, de l'«establishment» et des inégalités.

Mercredi, la campagne Clinton s'est dite favorable à l'université gratuite pour tous un des grands thèmes de campagne de M. Sanders pour les familles gagnant moins de 125 000 dollars par an. Même avec ce bémol, le camp Sanders a salué une proposition «révolutionnaire».

Plus de 12 millions d'Américains avaient voté pour M. Sanders aux primaires démocrates, contre 15,8 millions pour Mme Clinton.

Dans la même catégorie