/news/world

«C'est ce que ça donne un peuple qui vénère les armes»

TVA Nouvelles

Les abonnés de la page Facebook de TVA Nouvelles sont nombreux à réagir au drame qui s’est déroulé hier soir à Dallas alors que cinq policiers ont été tués par des tireurs embusqués après une manifestation antiraciste.

Beaucoup d’utilisateurs croient que la trop grande accessibilité aux armes à feu ets responsable du drame. Les abonnés se demandent aussi si le deuxième amendement de la Constitution américaine qui autorise quiconque à posséder une arme est encore actuel.

Sabine Burns : «C'est ça qui arrive quand les gens ont des armes du petit du primaire à l'adulte. C'est ça aussi quand on tire sur tout et tout le monde,  jamais je ne vivrai aux USA», écrit Sabine Burns.

La «National Rifle Association» [lobby proarmes, NDLR], va comme a l'habitude envoyer un communiqué et dire que pour contrer les gens mal intentionnés et armés, il faut une bonne personne armée (policiers) dans ce cas-ci, et que c'est la meilleure solution», ajoute Jean-Claude Bell.

«Quand le USA a introduit le «right to bear arms» les carabines du temps étaient à un coup de feu pas les fusils d'assaut d'aujourd'hui avec des clips à balles multiples. Maintenant ils se demandent pourquoi y a tant de violence? Triste», se désole Caroline Tessier

«Pas seulement les permis de la possession des armes de guerre qui devraient être contrôlés, mais toutes les armes de toutes catégories. C'est l'anarchie totale, cette la folie de posséder une arme ou plusieurs armes pour un individu. Vous voyez ce que ça donne!!!!!», s’exclame quant à lui Jean-Guy Miller.

«Il n'y a plus rien a faire avec les Américains. Ils sont une cause désespérée. C'est ce que ça donne un peuple qui vénère les armes et qui transmet son amour pour les armes et son goût pour tuer de génération en génération. Le jeux Call of Duty peut bien toujours être en tête des ventes aux USA», commente Kateoina Hlavsova.

 

Dans la même catégorie