/news/world

Tension lors de nombreuses manifestations aux États-Unis

Des manifestants ont défilé dans plusieurs États américains vendredi soir pour rendre hommage à Alton Sterling, abattu par la police à Baton Rouge, en Louisiane, et Philando Castile, tué à St. Paul, dans le Minnesota.

Ces protestations ont notamment eu lieu à Atlanta, Houston, San Francisco et devant la Maison-Blanche à Washington.

À Phoenix, la police, cible de jets de pierre, a répliqué en utilisant des bombes à poivre et arrêté au moins une personne parmi une foule de manifestants.

Dans d'autres régions des États-Unis, des policiers ont indiqué avoir fait l'objet de menaces.

D'autres rassemblements étaient prévus samedi de Spokane (Washington) à Brooklyn (nord-est) en passant par la Nouvelle-Orléans, à l'appel de «Black Lives Matter» («les vies noires comptent»), un mouvement à la pointe des dénonciations des bavures policières au détriment des Noirs.

Notamment, à Rochester, dans l’État de New York, les forces policières ont dû intervenir et au moins 74 personnes ont été arrêtées durant une manifestation.

Ces événements surviennent au lendemain de l’attaque qui a tué cinq policiers lors d’une manifestation à Dallas jeudi.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.