/news/world

Tension lors de nombreuses manifestations aux États-Unis

Agence France-Presse 

Des manifestants ont défilé dans plusieurs États américains vendredi soir pour rendre hommage à Alton Sterling, abattu par la police à Baton Rouge, en Louisiane, et Philando Castile, tué à St. Paul, dans le Minnesota.

Ces protestations ont notamment eu lieu à Atlanta, Houston, San Francisco et devant la Maison-Blanche à Washington.

À Phoenix, la police, cible de jets de pierre, a répliqué en utilisant des bombes à poivre et arrêté au moins une personne parmi une foule de manifestants.

Dans d'autres régions des États-Unis, des policiers ont indiqué avoir fait l'objet de menaces.

D'autres rassemblements étaient prévus samedi de Spokane (Washington) à Brooklyn (nord-est) en passant par la Nouvelle-Orléans, à l'appel de «Black Lives Matter» («les vies noires comptent»), un mouvement à la pointe des dénonciations des bavures policières au détriment des Noirs.

Notamment, à Rochester, dans l’État de New York, les forces policières ont dû intervenir et au moins 74 personnes ont été arrêtées durant une manifestation.

Ces événements surviennent au lendemain de l’attaque qui a tué cinq policiers lors d’une manifestation à Dallas jeudi.

Dans la même catégorie