/news/society

EXCLUSIF | Sondage

Qui sont les humoristes chouchous des Québécois?

TVA Nouvelles

Martin Matte et Louis-José Houde demeurent les humoristes les plus appréciés des Québécois, selon un sondage réalisé pour le compte de Concertium et obtenu en exclusivité par TVA Nouvelles. Laurent Paquin se taille une place en troisième position, suivi par Lise Dion et Jean-Michel Anctil.

Visiblement touché, Laurent Paquin a paru vraiment surpris du résultat, lorsqu’informé par TVA Nouvelles. «Je capote, c’est tu crédible ça?, a-t-il lancé, taquin. On travaille pour ça dans la vie, se faire aimer, on fait ça pour ça, alors merci! Je me sens comme si je venais de gagner un prix!»

Sondage Léger pour le compte de Concertium

Mais les préférences des femmes et des hommes divergent. Si les dames affectionnent particulièrement Lise Dion et lui accordent la troisième place de leur palmarès, elle dégringole au 9e rang chez les hommes.

Même chose pour Rachid Badouri, Stéphane Rousseau, André Sauvé, Philippe Laprise, Dominic & Martin et Daniel Lemire, qui sont carrément absents du top 15 dressé par les hommes.

Ceux-ci leur préfèrent François Pérusse, Mike Ward, Guy Nantel et Réal Béland, quatre humoristes boudés par la gent féminine.

«C’est normal parce que des femmes, c’est plutôt superficiel et ça s’intéresse plutôt à la beauté physique, ce qui n’est pas ma force, blague Guy Nantel. Je regarde les noms : Louis-José (Houde), Martin (Matte), quoique... je vois Laurent Paquin. Ok, je retire mes paroles, je me suis trompé, ce n’était pas ça votre critère d’évaluation!»

Une seule femme dans le top 15

L’humour québécois demeure résolument un milieu d’hommes. Lise Dion s’avère la seule représentante féminine du palmarès, tous répondants confondus. Les Cathy Gauthier, Claudine Mercier et autres Kim Lizotte n’ayant pas réussi à se hisser dans ce top 15.

Néanmoins, l’humour jouit d’une popularité sans faille au Québec. Plus de la moitié des gens sondés en consomment régulièrement et ont acheté un billet de spectacle au cours des deux dernières années. 61% d’entre eux envisagent par ailleurs d’assister à au moins une représentation en salle au cours de la prochaine année.

Les écarts de certains humoristes, qui ont défrayé la manchette après avoir attaqué des personnalités, ne semblent d’ailleurs pas nuire à l’image de la profession, puisque 35% des répondants affirment n’avoir aucun reproche à leur faire. Un Québécois sur dix considère cependant que les blasphèmes ou la vulgarité sont trop présents dans les numéros d’humour.

Concurrence étrangère

L’humour francophone étranger est également très apprécié des Québécois. Près de la moitié des répondants en consomment régulièrement. L’humour anglophone les séduit toutefois beaucoup moins : la grande majorité n’en consomme jamais.

Le web semble faciliter l’accès du public au contenu étranger,  63% des personnes interrogées ayant recours à cette plateforme. Mais la télévision demeure le média privilégié par la quasi-totalité des répondants, devant la radio et l’achat de billets de spectacles.