/news/culture

«Rêves d’été»

Le Prix de la chanson SOCAN remis à Laurence Nerbonne

Agence QMI

PHOTO TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI

Charlotte Cardin, Les sœurs Boulay et Alexe Gaudreault ont mordu la poussière devant Laurence Nerbonne. L’ancienne meneuse du groupe Hôtel Morphée a mis la main sur le Prix de la chanson SOCAN grâce à sa pièce pop «Rêves d’été».

À la suite d’un vote populaire mené en juin, ce récit d’un amour victime de tempêtes, mais au message porteur d’espoir, a été préféré à neuf autres compositions francophones.

Un honneur important pour l’artiste de 31 ans originaire de l’Outaouais, d’autant plus que l’œuvre récompensée a une signification toute particulière pour elle.

«Rêve d'été marque pour moi la fin d'une histoire et le début d'une autre sous un ciel beaucoup plus rose. C'est par cette chanson qu'est né l'album XO», laisse savoir Laurence Nerbonne dans un communiqué.

Cette victoire est notamment accompagnée d’une bourse de 10 000 dollars.

Félix Dyotte, Claude Bégin, Philippe Brach, Safia Nolin, Rosie Valland et Saratoga faisaient aussi partie des finalistes du Prix de la chanson SOCAN cette année.

En 2015, toujours pour le volet francophone, c’est «Le Nouveau vocabulaire», pièce d’Antoine Corriveau, qui avait été le choix du public.

Une vitrine grâce à l’iPhone 6s

Ayant un album solo à son actif - XO -, Laurence Nerbonne a également une pièce bien connue: Montréal XO.

En plus de se retrouver sur son premier opus, cette composition a été choisie par le géant Apple, en avril dernier, comme trame sonore pour une publicité de l’iPhone 6s destinée à l’échelle nationale.

Dans la même catégorie