/regional/montreal/montreal

Trop chaud pour les chevaux?

Marie Christine Trottier | Agence QMI

GRACIEUSETÉ

Avec la chaleur accablante, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la limite de température permettant la circulation des calèches dans le Vieux-Montréal.

Un peu avant midi, une photo d’un cheval et de sa calèche a été diffusée sur Twitter avec le mot-clic «#VagueDeChaleur». Ce même cheval a aussi été filmé par une passante quelques minutes après.

Toutefois, malgré la chaleur ressentie qui dépassait les 35 degrés Celsius, la cochère avait encore le droit de circuler avec son cheval dans le Vieux-Montréal.

Selon Environnement Canada, il faisait 29 degrés Celsius à midi, soit un degré de moins que la limite permise par la réglementation municipale. Le mercure doit grimper jusqu’à 30 degrés à Dorval pour que les cochers rentrent obligatoirement leurs chevaux.

Prévention et permission

«Dès que nous approchons de la limite, soit autour de 28 degrés Celsius environ, nous faisons le tour des calèches qui sont sorties et nous avisons les cochers», a expliqué une porte-parole de l’arrondissement de Ville-Marie, Anik de Repentigny.

Mercredi, la Ville a donné la consigne de rentrer les calèches vers midi.

«Il y a évidemment un certain délai avant qu’elles quittent la route, le temps d’avertir tous les cochers qui étaient sortis et que ceux-ci rentrent avec leur attelage», a expliqué Mme de Repentigny.

Luc Desparois, le propriétaire du cheval, a confirmé au «24 Heures» qu’il a donné la permission à la cochère de sortir en avant-midi. Ce cheval n’avait pas mis les pieds dehors depuis quelques jours et il avait besoin de se dégourdir les pattes avant qu’il fasse 30 degrés.

«De toute façon, quand il fait chaud comme ça, ce n’est pas payant pour nous parce que les touristes vont à l’air climatisé. On préfère donc sortir tôt le matin ou le soir, quand il fait un peu moins chaud», a indiqué M. Desparois.

Dans la même catégorie