/news/world

Trudeau bouleversé par l'attentat de Nice

TVA Nouvelles

Les politiciens canadiens et québécois ont été nombreux à faire part de leur dévastation concernant l’attaque meurtrière de Nice, en France, jeudi. L’événement est «le pire drame de l'histoire de Nice», selon Christian Estrosi, ex-maire de Nice et président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

«Les Canadiens sont bouleversés par l'attentat de ce soir à Nice. Notre sympathie va aux victimes et notre solidarité, au peuple français», a indiqué le premier ministre Justin Trudeau, sur son compte Twitter.

«Toutes nos pensées sont avec les blessés et les proches des victimes de la terrible attaque à Nice durant les célébrations de la #Bastille», a souligné de son côté le chef du Nouveau Parti démocratique, Thomas Mulcair.

«Horreur à Nice, a mentionné Maxime Bernier, député conservateur de Beauce et candidat à la chefferie de son parti. Nous sommes solidaires de la France et des Français dans le combat entre la civilisation et la barbarie.»

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a offert ses condoléances au peuple français en partageant ces quelques mots sur son compte Twitter: «La France est forte. Elle se relèvera. Et ses alliés comme le Québec seront toujours là pour la soutenir. Condoléances #Solidarité #Nice06».

La ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre s’est aussi exprimée: «Nous sommes consternés devant une telle tragédie».

Le chef péquiste par intérim Sylvain Gaudreault a également réagi. «Au moment où nous célébrons le #14juillet, grande tristesse. Condoléances aux familles des victimes», a-t-il dit.

«Tristesse et colère. Mes pensées sont avec les Niçois et toute la France», a souligné le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault.

«Mes pensées accompagnent les familles et les proches des victimes de la tragédie de #Nice», a pour sa part commenté le député et candidat à la chefferie du Parti québécois Alexandre Cloutier.

«Terrible ce qui se passe à #Nice, d'une tristesse infinie. Mes pensées sont avec le peuple français», a écrit une autre candidate à la chefferie du PQ, Martine Ouellet.

«Mes sympathies à tous ceux touchés de près/de loin par cet acte d'une violence sans nom», a commenté le député libéral de Jean-Lesage André Drolet.

Le maire de Montréal Denis Coderre a qualifié l’événement de «choquant». «Nous sommes tous choqués et consternés», a-t-il précisé.

À proximité du lieu du drame, le député de Terrebonne Mathieu Traversy a tenu à rassurer ses proches sur Twitter: «En banlieue de Nice (2,2 km de la Promenade des Anglais). Je vais bien. Mes pensées pour les victimes ce soir».

Dans la même catégorie