/news/world

Du sang et des corps partout sur la Promenade des Anglais

TVA Nouvelles

En l’espace d’une à deux minutes, le camion filait à vive allure et Giohnny Prévost s’est rendu sur la scène de l’attentat où tout était terminé. «J’ai vu du sang et des corps étendus au sol. Selon moi, il y en avait entre 35 et 40. Ils étaient paniqués et nous tentions d’appeler les secours», dit le propriétaire du restaurant Bellote à Nice à TVA Nouvelles.

L’attentat de Nice s’est déroulé tellement rapidement que personne n’a réalisé ce qui s’est passé entre le passage du camion sur la Promenade des Anglais, fort achalandée en raison des feux d’artifice pour célébrer la Fête nationale.

«C’est un sentiment  de désarroi et d’impuissance. Ça va tellement vite que nous n’avons pas le temps de réfléchir. Chaque personne réagit différemment. J’étais dans mon bar quand j’ai vu plusieurs personnes courir à l’intérieur de mon établissement. Ils criaient «attaque terroriste». J’ai ouvert les portes derrière mon bar pour que les gens puissent se réfugier. Certains se sont cachés dans les chambres froides», explique-t-il encore émotif par la tragédie.

La célèbre promenade niçoise est fermée pendant les feux d’artifice pour permettre aux visiteurs de danser sur les musiques rock.

«Il a dû forcer le premier barrage policier parce que la rue est fermée pour permettre aux visiteurs de festoyer», rappelle-t-il.

Le propriétaire devait prendre un rendez-vous avec les policiers pour raconter sa version des faits.

Dans la même catégorie