/news/world

«La Promenade était jonchée de cadavres»

TVA Nouvelles

«C’était l’horreur absolue. De vraies scènes de guerre.» C’est ainsi qu’Olivier Le Foll a décrit sa découverte du massacre sur la Promenade des Anglais à Nice où un camion fou a foncé sur une foule.

Ce journaliste à la rédaction de la chaîne d’information en continu française iTélé a expliqué à TVA Nouvelles qu’il passait ses vacances dans la région niçoise et qu’il avait regardé le feu d’artifices sur les hauteurs de la ville.

C’est en couchant ses enfants qu’il a reçu les premières alertes sur l’attentat qui venait d’avoir lieu.

Il est alors descendu sur le front de mer, très fréquenté en cette période de vacances estivales.

«J’ai parcouru 300 à 400 mètres en enjambant des cadavres par dizaine. Il y avait des familles prostrées et hébétées un peu partout», a-t-il expliqué.

«J’ai eu du mal à supporter ce que je voyais.»

Selon Olivier Le Foll, le terroriste a emprunté la Promenade des Anglais qui était fermée à la circulation en écrasant toutes les personnes, souvent des touristes, qui se trouvaient là.

Le journaliste a dit avoir vu des corps dans des états pas possible.

«C’est indescriptible. Il y en avait partout, la Promenade était jonchée de cadavres», a-t-il fait savoir, ajoutant très troublé avoir vu de nombreux corps d’enfants parmi les victimes.

Dans la même catégorie