/news/world

«Ils faisaient des bonds de deux mètres»

TVA Nouvelles

Alain Boudail, propriétaire du restaurant Le Cocodile, en face de la Promenade des Anglais, raconte le drame qui s’est déroulé sous ses yeux et ceux de ses clients.

«Le camion était sur le trottoir. C’était comme un abat au bowling. Les gens faisaient des bonds de deux mètres de hauteur. Ça c’est passé vite. Il devait rouler à 50-60 km/h», raconte-t-il.

«Après, il y a eu un mouvement de panique. Tous les clients sont rentrés dans le restaurant ou partis. Ils ont cassé les chaises, tables et les verres. On s’est réfugié dans le fond, dans la cuisine. On a fermé le restaurant et on a vu le désastre en face : il y avait déjà 10 morts»

«C’était bref, mais horrible», ajoute Alain Boudail.

Les individus réfugiés dans l’établissement ont plus tard reçu les soins des services d’urgence et ont pu consulter des psychologues.

La femme et le fils de cinq ans d’Alain Boudail devaient le rejoindre en soirée, mais ont finalement décidé d’aller au cinéma.

«Des fois, la chance est là. Ça reste dur malgré tout.»

Le Cocodile reste fermé jusqu'à nouvel ordre, tout comme la Promenade des Anglais.

 

Dans la même catégorie