/news/world

«J’ai vu une personne handicapée qui a été fauchée»

Agence QMI

Le forcené à l’origine de l’attentat de Nice n’a épargné personne: mères de famille, enfants et même des handicapés ont été fauchés par le camion, jeudi, sur la Promenade des Anglais.

«J’ai vu une personne handicapée qui a été fauchée et envoyée en l’air. Je ne sais pas où elle a été éjectée», a raconté au journal «Le Parisien» Moktar Hadjri, qui a tout vu du drame. «Il n’y avait plus personne dans le fauteuil», a-t-il ajouté.

L’homme de 58 ans, qui venait d’assister au feu d’artifice de la fête nationale du 14 juillet, a aussi vu «une femme hurler en voyant le corps de sa mère décapité qui venait d’être fauchée».

Il souligne qu’il ne pourra jamais oublier toutes ces horreurs. «J’ai vu des corps démembrés et déchiquetés.»

Comme de nombreux témoins de l’attentat, M. Hadjri a aperçu l’énorme camion blanc foncer tout droit sur les gens, filant à vive allure. «J’ai reculé de 3-4 mètres, mais beaucoup de gens n’ont pas eu ce réflexe, à dix secondes près, j’y passais aussi», a-t-il indiqué.

Dans la même catégorie