/regional/quebec/quebec

Labeaume condamne «cette folie destructrice»

Agence QMI et TVA Nouvelles

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a transmis vendredi matin ses condoléances aux victimes de la «barbarie» qui a touché Nice et la France, jeudi.

Régis Labeaume a publié un mot sur sa page Facebook, vendredi matin, pour envoyer ses pensées vers la France, au lendemain d’une attaque sanglante qui a fait plus de 80 morts sur la Promenade des Anglais.

«Alors que la foule s’était réunie pour célébrer le 14 juillet et se rappeler l’importance de cette magnifique devise qu’est «Liberté, Égalité, Fraternité», la barbarie en a attaqué les fondements mêmes en fauchant d’innocentes vies humaines», a exprimé le maire dans son message.

Le maire a voulu transmettre ses pensées, au nom des gens de Québec, aux familles des victimes et à tous les Français. En guise de conclusion, il a affirmé qu’il ne fallait pas courber l’échine devant la peur.

«Soyez assurés que nos pensées vous accompagnent et de notre indéfectible soutien en cette période trouble. La solidarité saura venir à bout de cette folie destructrice, nous ne céderons pas à la peur. Bon courage mes amis!»

Le consul général de France à Québec, Nicolas Chibaeff, a pour sa part déclaré que la sécurité devra une fois de plus être resserrée.

«Le monde a changé. Comme l'a dit Julien Clerc, le monde dans lequel on vit est un monde difficile, un monde inquiétant... Le rôle des pouvoirs publics est d'agir et de faire face à ces inquiétudes. Je suis convaincu que tout va être encore fait pour renforcer les dispositifs de sécurité», a-t-il déclaré.

Dans la même catégorie