/finance/homepage

Le transport écope de l'attentat de Nice

Argent et Agence France-Presse

Les titres liés au transport et, dans une moindre mesure, aux réservations touristiques ont encaissé le coup vendredi sur les marchés nord-américains, en réaction à l’attentat au camion ayant causé un carnage à Nice, en France.

Toutefois, les bourses ont terminé la séance à peu près à l’équilibre à la faveur des ventes au détail plus élevées aux États-Unis en juin.

Les titres des sociétés aériennes s’affichaient dans le rouge à la clôture. Delta Air Lines a cédé 2,44%, alors que le recul était de 0,88% chez United Continental. Par contre, l’action du transporteur American Airlines a terminé la journée en légère hausse de 0,03%, après avoir passé une bonne partie de la journée en zone négative.

Quant aux sites de réservations touristiques américains, Priceline, TripAdvisor et Expedia, ils ont glissé de 0,39% à 1,16%.

Au Canada, Transat A.T. a glissé de 0,59% tandis qu’Air Canada a perdu 1,35%.

Quant aux indices, selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 10,14 points à 18 516,55 points alors que le Nasdaq, à dominante technologique, a perdu 4,47 points à 5 029,59 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 2,01 points, soit 0,09%, à 2 161,74 points.

Chez nous, l’indice S&P 500 de la Bourse de Toronto a terminé la séance en baisse de 32,10 points, ou 0,22% à 14 482,42 points.

Le cours du baril de référence (WTI) pour livraison en août a gagné 27 cents à 45,95 $ US sur le New York Mercantile Exchange, signant ainsi une légère hausse hebdomadaire.

Au plan économique, aux États-Unis, les ventes au détail ont progressé de 0,6% en juin, bien davantage que la hausse attendue de 0,1% .

Au Canada, les ventes des manufacturiers ont chuté de 1%, plombées en partie par les feux de forêt en Alberta.

Dans la même catégorie