/news/world

Obama demande de soutenir le gouvernement turc

Agence France-Presse

Le président des États-Unis Barack Obama a exhorté vendredi toutes les parties en Turquie à soutenir le gouvernement turc «démocratiquement élu» du président Recep Tayyip Erdogan, alors qu'un coup d'État est en cours dans le pays, selon un communiqué de la Maison-Blanche.

Barack Obama a aussi appelé - après une conversation avec son secrétaire d'État John Kerry -, à «faire preuve de retenue et éviter violence ou bain de sang» en Turquie, où des policiers ont été tués et où des soldats ont tiré sur la foule à Istanbul.

M. Kerry a de son côté parlé avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu et l'a assuré du «soutien absolu» des États-Unis aux «institutions démocratiques et au gouvernement civil démocratiquement élu de Turquie», selon un communiqué séparé du département d'État.

«J'ai parlé ce soir avec le ministre des Affaires étrangères (Mevlut) Cavusoglu et j'ai insisté sur le soutien absolu des États-Unis aux institutions démocratiques et au gouvernement civil démocratiquement élu de Turquie», a écrit M. Kerry, en invitant les Américains présents en Turquie à rester chez eux.

Un groupe de putschistes de l'armée turque a affirmé vendredi soir avoir pris le pouvoir en Turquie, où des violences et des victimes étaient signalées à Ankara et Istanbul.

Dans la même catégorie