/news/society

Des propriétaires de chiens manifestent à Montréal

Agence QMI

Environ 200 propriétaires de chiens, notamment de type pitbull, se sont rassemblés samedi matin à Montréal pour protester contre les lois et règlements encadrant certaines races de chiens.

Répondant à l’invitation du groupe Québec «Pit Bull», les manifestants se sont retrouvés vers 10 h 30 au parc Pélican, dans l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, pour dénoncer «la Législation Spécifique des Races (LSR) qui afflige plusieurs municipalités et provinces à travers le Québec, le Canada et partout dans le monde».

Les participants désapprouvent notamment la volonté du maire de Montréal, Denis Coderre, d’aller de l'avant avec son intention de resserrer les règles sur les pitbulls à compter de septembre prochain. Les organisateurs qualifient de «répressive et rigoureuse» la direction prise par l’administration municipale.

«La loi s’applique à une race de chiens, et pas aux propriétaires irresponsables, a souligné une des organisatrices de l’événement, Dana Hyde. Si on regarde les décès au Québec, il y en a six causés par des chiens, et seulement un causé par un pitbull.»

Elle croit que la réglementation devrait s’attaquer principalement à ceux qui ne mettent pas leur chien en laisse, qui le laissent sortir de leur terrain ou qui ne ramassent pas ses besoins.

La porte-parole a aussi donné aussi l’exemple de Calgary, où de grosses amendes sont données aux propriétaires qui ne respectent pas les règlements.

La maire Coderre a fait part à maintes reprises que son administration avait l’intention de modifier son règlement sur les chiens. «En juin, j'ai pris l'engagement de modifier le Règlement sur le contrôle des animaux afin d'interdire les chiens de type pitbull sur l'ensemble du territoire», a-t-il encore martelé vendredi.

Par ailleurs, la Ville a annoncé vendredi l'ajout d'une patrouille animalière additionnelle qui sillonnera dès lundi Montréal afin d'assurer le respect de la réglementation.

«En collaboration avec [la police de Montréal], la patrouille émettra des constats d'infractions aux propriétaires de chiens qui ne possèdent pas leur permis ou qui ne tiennent pas leur chien en laisse», a affirmé Denis Coderre dans un communiqué.

Dans la même catégorie