/news/world

Plusieurs compagnies aériennes suspendent leurs vols vers la Turquie

Agence France-Presse

Les autorités américaines ont suspendu les vols des compagnies aériennes américaines vers Istanbul et Ankara et interdisent tous les vols en provenance de Turquie que ce soit avec ou sans escale, selon les services diplomatiques américains, à la suite du putsch avorté en Turquie.

De leur côté, de nombreuses compagnies aériennes européennes ont suspendu samedi totalement ou partiellement leurs vols pour ou revenant d'Istanbul et de la capitale turque Ankara.

L'ambassade des États-Unis à Ankara indique que «toutes les compagnies aériennes, quelle que soit leur nationalité, sont interdites de se rendre de Turquie aux États-Unis que ce soit avec ou sans escale».

L'ambassade souligne en particulier que la sécurité à l'aéroport international Ataturk d'Istanbul «est considérablement diminuée» depuis la tentative de putsch en Turquie de vendredi soir, interdisant à tout fonctionnaire américain de l'utiliser.

Jusqu'ici, les États-Unis sont le seul État à avoir ordonné l'interdiction des vols, la décision incombant toujours, en Europe, aux compagnies aériennes et non à l'aviation civile. Eurocontrol, organisation intergouvernementale européenne basée à Bruxelles à qui il revient d'organiser la sécurité aérienne sur l'espace européen, n'a annoncé aucune restriction officielle.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a indiqué samedi qu'elle annulait huit de ses dix vols prévus dans la journée vers la Turquie.

Le vol de la compagnie française Air France «prévu à 18h50, est toujours en stand by», a fait savoir le porte-parole de la compagnie française.

De son côté, la compagnie néerlandaise KLM a annulé deux vols en direction d'Istanbul samedi, après avoir détourné un avion vendredi dans la soirée, alors que les premières nouvelles d'un coup d'État sont arrivées.

Transavia, la compagnie de low-cost affiliée à KLM, a repris ses vols dès samedi.

Même scénario du côté de British Airways, qui a annulé tous ses vols de samedi «au regard des événements récents», selon la porte-parole du groupe, alors qu'EasyJet, son concurrent britannique à bas coût continuer à opérer normalement.

Le tour opérateur Jetair annonce que les vols vers les stations balnéaires d'Antalya, de Bodrum, d'Izmir et de Dalaman samedi et dimanche sont maintenus, dans ces villes particulièrement touristiques à cette période de l'année, et les voyageurs sur le chemin du retour samedi et dimanche pourront rentrer comme prévu.

La compagnie italienne Alitalia a pour sa part indiqué avoir suspendu tous ses vols vers et à destination d'Istanbul.