/regional/montreal/montreal

Bientôt des autocars pour se rendre à l’aéroport

CAMILLE GAÏOR/24 HEURES/AGENCE QMI

La STM compte mettre en place 16 autocars dès cet automne pour assurer la liaison entre le centre-ville et l’aéroport. Une décision qui survient alors que les plaintes de la ligne 747 sont en hausse.

Début juin, la Société de transport de Montréal (STM) a lancé un appel d’offres pour la location de 16 autocars afin «d’assurer le service de navettes aéroportuaires entre le centre-ville de Montréal et l’aéroport International Pierre-Elliot-Trudeau», peut-on lire dans le document.

Les 16 autocars climatisés sans toilette seront dotés de compartiments à bagages en plus de porte-bagages intérieurs, compteront un minimum de 43 places assises et devraient être livrés entre le 15 et le 22 août prochain, à temps pour la rentrée.

«La STM prépare sa rentrée et se fait proactive pour être en mesure d’augmenter son service cet automne en publiant un appel d’offres pour louer des bus de type coach, confirme la porte-parole Isabelle-Alice Tremblay, rappelant que la présence de chantiers routiers importants dans la métropole. Ces véhicules offriront à la Société une flexibilité opérationnelle accrue pour mettre en place des mesures de mitigation temporaires.»

Même si le contrat mentionne une date d’expiration début janvier 2017, il pourrait être renouvelé «pour trois périodes additionnelles d’un mois», indique aussi le document.

Plaintes en hausse

Ces nouveaux véhicules seront dédiés au circuit de la 747, une ligne qui fait face à un nombre croissant de plaintes. De 207 plaintes de 2013, il y en avait 222 en 2014, puis 328 en 2015, soit une augmentation de près de 60 % en deux ans. Depuis le début de l’année, la STM dit avoir reçu 160 plaintes concernant la 747, principalement en lien avec le «service livré» et les «employés».

80 départs quotidiens

Dans l’appel d’offres, la STM indique que ces véhicules «pourront être utilisés sept jours sur sept [...] à raison d’une utilisation approximative de 250 kilomètres en moyenne par jour et par autocar». Sachant qu’un aller-retour entre la gare d'autocars de Montréal, au métro Berri-UQAM et l’aéroport est d’environ une cinquantaine de kilomètres, les 16 autocars pourraient permettre jusqu’à 80 départs par jour. Jeudi, selon l’horaire de la STM, 121 départs de la 747 étaient prévus de la Gare d'autocars.

Il n’a pas été possible de savoir si ces autocars viendront remplacer une partie ou la totalité des autobus de la ligne 747 ou simplement s’ajouter à la flotte actuelle.

«Il est prématuré de répondre dans la mesure où nous sommes à élaborer les plans reliés à la planification service, a ajouté Mme Tremblay. Des annonces seront faites sous peu permettant de communiquer en détail les différents volets du projet.»

Des chauffeurs à former

Ces nouveaux autocars maquillés aux couleurs de l’entreprise seront opérés par des employés de la STM. Elle souhaite d’ailleurs former une majorité des 250 chauffeurs et 20 mécaniciens «pour le circuit cible, la ligne 747, et ses particularités», d’ici le 2 septembre prochain.

L’achalandage estival quotidien, en semaine, est de 5000 déplacements en moyenne, la STM a d'ailleurs déjà ajouté sept voyages de plus sur la ligne 747, par rapport à l’année dernière, tant la semaine que la fin de semaine.

Autocars

- 43 places assises

- Climatisé

- Compartiments à bagages

- Porte-bagages intérieurs

- Pas de toilettes

- Autobus actuels

- 30 places assises (capacité maximum de 60)

- Climatisé

- Pas de compartiments à bagages

- Porte-bagages intérieurs

- Sièges en tissu