/news/politics

Justin Trudeau se joint à la minute de silence

Agence France-Presse

Le premier ministre canadien Justin Trudeau s'est joint à Ottawa lundi à la minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Nice puis a signé le registre de condoléances à l'ambassade de France.

Le chef du gouvernement canadien est arrivé peu avant 12h à la représentation diplomatique française en compagnie de son ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion où il a été accueilli par l'ambassadeur de France Nicolas Chapuis.

«En ces moments de choc et de tristesse, le Canada est avec la France. Au nom de tous les Canadiens, j'offre mes plus sincères condoléances au peuple français», a écrit Justin Trudeau sur le livre de condoléances ouvert depuis vendredi.

Un long bandeau aux couleurs de la France s'étire sur les grilles ceinturant les jardins de l'ambassade où des anonymes ont déposé des fleurs et des messages.

Justin Trudeau a indiqué s'être entretenu plus tôt lundi avec le président français François Hollande.

Vendredi, au lendemain de l'attentat qui a coûté la vie à 84 personnes sur la Promenade des Anglais à Nice, le chef du gouvernement canadien avait affirmé sa détermination à «combattre le terrorisme sous toutes ses formes» avec un engagement aux côtés des pays alliés.

Une minute de silence a également été observée dans chacun des cinq consulats français au Canada. Des rassemblements avaient réuni plusieurs centaines de personnes vendredi et samedi à Vancouver, Toronto, Québec et Montréal.

Dans la même catégorie