/news/currentevents

«Le chien ne voulait pas la lâcher»

Agence QMI 

Ottawa Sun

Une résidente d’Ottawa reposait dans un état critique samedi après avoir été sauvagement attaquée par un chien qui pourrait être de race pitbull, selon les ambulanciers.

L’attaque a eu lieu vers 12 h 30 dans la cour d’une résidence située dans le quartier Vanier.

«Nous avons sauté par-dessus la clôture et nous l’avons retrouvée sur le balcon, grièvement blessée par le pitbull, a raconté Michael Holmes, un voisin, cité par le «Ottawa Sun». Elle perdait beaucoup de sang et il lui manquait de la chair à certains endroits.»

M. Holmes a utilisé un morceau de bois pour frapper le chien à plusieurs reprises sur la tête. L’animal s’est ensuite enfui à l’intérieur de la maison.

Son épouse Lindsay est alors accourue avec une trousse de premiers soins pour tenter de soigner la victime âgée d’une cinquantaine d’années jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

«Si nous n’étions pas à la maison, la pauvre femme serait sûrement décédée; le chien ne voulait pas la lâcher», a confié une autre voisine, Gisele Leroux, qui est également intervenue.

Selon M. Holmes, le chien appartient à la fille de la victime, qui vit dans le sous-sol de la résidence de sa mère. Il croit que la victime serait descendue pour nourrir le chien lorsqu’elle a été attaquée.

Les ambulanciers ont indiqué au journal ontarien que la femme a subi de très graves blessures «au torse et à ses extrémités». Ils ont aussi mentionné que les pompiers ont dû intervenir pour extirper la victime de l’endroit où elle se trouvait.

Le chien a été saisi par la police.

Le «Ottawa Sun» n’a réussi à joindre aucun proche de la victime.

Dans la même catégorie