/news/culture

François Massicotte appuie Jérémy Gabriel

Les humoristes ne forment pas une communauté tricotée aussi serrée qu’on pourrait être porté à le croire. À preuve? Lundi, François Massicotte n’a pas hésité à se ranger derrière Jérémy Gabriel, qui a remporté mercredi dernier sa cause l’opposant à Mike Ward.

«Excellente entrevue hier de Jérémy Gabriel, 19 ans, brillant et courageux. Bravo!», a écrit l’humoriste sur sa page Facebook.

«En tant que père de quatre enfants, poursuit-il, je suis d’accord avec la décision du juge, le droit à la dignité doit prévaloir. Je suis satisfait de savoir que si quelqu’un s’acharne à rire du handicap d’un de mes enfants, je vais pouvoir le poursuivre.»

Alors que de nombreux humoristes s’étaient montrés solidaire à Mike Ward au dernier Gala Les Olivier en portant sur la bouche un masque marqué d’un X rouge, François Massicotte ne pense pas quant à lui que la liberté d’expression de sa profession soit menacée: «Est-ce que ça ouvre la porte à d’autres? Je pense qu’il faut aller très loin dans l’acharnement contre un seul individu et seul Mike Ward veut faire ce genre d’humour.»

«Il y a 15 ans, c’était correct de rire des gens, de leur orientation sexuelle, d’intimider pour faire rire. Aujourd’hui, on est conscient des conséquences. Heureusement qu’on évolue», a-t-il conclu, précisant qu’il s’agissait de l’«humble opinion d’un humoriste de 32 ans de carrière».

Le 20 juillet dernier, la Commission des droits de la personne a donné raison à Jérémy Gabriel, en condamnant l’humoriste Mike Ward à payer 35 000 $ au jeune homme de 19 ans et 7 000 $ à la mère de ce dernier pour avoir fait des blagues discriminatoires.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.