/news/world

«Les femmes enceintes sont très nerveuses»

TVA Nouvelles

L’inquiétude est de plus en plus importante en Floride alors que les autorités de santé américaines ont recommandé, hier, aux femmes enceintes d’éviter un quartier de Miami en raison de craintes relatives au virus Zika.

«Les femmes enceintes sont très nerveuses. Il y a déjà 2300 personnes qui ont été testées pour voir si elles sont porteuses du Zika, dont 200 du quartier Wynwood. Au total, au moins 12 personnes ont été testées positives», a raconté à TVA Nouvelles Christian Faucher, un Québécois à l’emploi de Télé Floride.

«On prend ça très au sérieux. On demande aux gens lorsqu’ils sortent de porter des manches longues et des culottes longues et d’avoir un insecticide qui contient du DEET», a-t-il ajouté.

Selon M. Faucher, les autorités s’inquiètent aussi du fait qu’une éventuelle propagation du virus Zika fasse fuir les touristes, ce qui aurait des effets dévastateurs sur l’économie de cet État du sud des États-Unis.

«L’économie de la Floride dépend beaucoup du tourisme alors on a peur qu’il y ait une crainte des touristes, c’est pourquoi le gouverneur Rick Scott à Washington de financer l’épandage massif d’insecticide qui a débuté hier entre autres dans le quartier de Wynwood.»

«L’été en Floride c’est tellement chaud que ce n’est pas la période où on se tient le plus à l’extérieur, donc on est moins à risque, mais on veut que tout soit mis en place pour que tout soit rentré dans l’ordre lorsque la saison touristique va commencer», conclut Christian Faucher.

Le quartier de Wynwood s’étend sur environ deux kilomètres carrés à proximité du centre-ville de Miami. Les femmes enceintes qui sont allées à Wynwood depuis le 15 juin devraient contacter leur médecin, ont conseillé les autorités.

Dans la même catégorie