/news/world

«Sortez-moi ce bébé d’ici», lance Trump

TVA Nouvelles | D'après CNN

Après s’être targué d’aimer les bébés, alors qu'un bambin commençait à pleurer pendant son discours, Donald Trump a fait un 180 degrés: quelques instants plus tard, il a sommé la mère et son petit de quitter la salle.

«En fait, tout à l’heure, je blaguais, vous pouvez expulser ce bébé», a lancé le candidat républicain à la Maison-Blanche, lors d’un discours à l’occasion d’un rassemblement aujourd’hui en Virginie.

US-VOTE-REPUBLICANS-TRUMP

AFP

Le milliardaire venait de se montrer «rassurant» à l’endroit de la mère, sur un ton sarcastique: «Ne vous en faites pas pour le bébé. J’adore les bébés. J’entends ce bébé pleurer. J’aime ça, quel beau bébé! Ne vous en faites pas. La mère court partout, l’air de dire "Ne vous en faites pas à ce sujet, vous savez". C’est jeune, beau et en santé, et c’est ce que nous voulons, n’est-ce pas?»

Lorsque les pleurs du bébé ont de nouveau interrompu le politicien, au milieu de son allocution, ce dernier a alors montré ses vraies couleurs. «Je pense que [la mère] croyait vraiment que j’appréciais qu’un bébé chigne pendant mon discours. C’est correct. Les gens ne comprennent pas, c’est correct», a ajouté le controversé homme d’affaires.

Dans un tweet visant le rival de Hillary Clinton, le colistier démocrate et sénateur Tim Kaine a commenté «l’incident» en rappelant qu’il n’y avait pas de place pour les gens haineux en Virginie, en faisant référence au slogan touristique de cet État de la côte Est («Virginia is for Lovers»).

Décidément, le clan républicain aura fort à faire pour réparer les pots cassés d’ici à l’élection présidentielle du 8 novembre.

Dans la même catégorie