/news/world

Une murale d’Hillary Clinton fait à nouveau parler

L’artiste qui a peint en Australie une murale gigantesque d’Hillary Clinton dans un maillot de bain plutôt révélateur a décidé de changer complètement son œuvre après avoir reçu des plaintes de la municipalité.

Le conseil municipal de Maribyrnong, une banlieue de Victoria, a jugé offensante la peinture réalisée par l’artiste Lushsux à la fin du mois de juillet, a rapporté ABC. Plutôt que de laisser d’autres personnes effacer sa peinture, l’artiste originaire de Melbourne a pris les choses en main.

Il a recouvert la politicienne d’une couche de peinture noire, lui laissant seulement les yeux, comme dans un niqab.

«Si cette femme musulmane vous offense, vous êtes un bigot, un raciste, un sexiste et un islamophobe», a-t-il inscrit à côté de la nouvelle version de son œuvre.

L’artiste a aussi peint une murale de Donald Trump complètement nu sur un commerce de Melbourne, une œuvre qui a elle aussi fait scandale.

Dans la même catégorie