/news/world

En Californie, deux bébés nés avec une microcéphalie

Agence France-Presse

Deux bébés sont nés en Californie avec une microcéphalie provenant du virus du Zika contracté par leurs mères hors des États-Unis, une première dans cet État de l'Ouest américain, ont annoncé les autorités sanitaires jeudi.

Leurs mères avaient été infectées par ce virus après avoir passé du temps dans des pays où l'épidémie fait rage, précise le département californien de Santé publique (CDPH) dans un communiqué jeudi.

«Bien que le moustique qui porte le virus ait été trouvé dans 12 comtés de Californie, il n'y a aucun signe qu'ils transmettent le virus dans l'État actuellement», assure le CDPH.

La naissance des deux bébés avec des malformations «est un triste rappel pour les Californiens que le Zika peut causer de graves malformations à un foetus», a commenté la directrice du CDPH Karen Smith, citée dans le communiqué, enjoignant les femmes enceintes d'éviter les zones où la présence du virus est connue.

Le site des Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recensait déjà fin juillet treize bébés nés aux États-Unis avec des malformations congénitales provenant du Zika.

Le virus, transmis principalement par des moustiques, se propage activement en Amérique du Sud et en Amérique centrale.

Il n'existe aucun traitement actuellement contre le Zika qui, dans quatre cas sur cinq, n'entraîne pas de symptômes et passe inaperçu.

Les États-Unis ont relevé les premiers cas autochtones de Zika il y a quelques jours à Miami, dans le sud-est du pays.

Dans la même catégorie