/news/world

Les États-Unis «à court d'argent» pour combattre le virus Zika

Agence France-Presse

Barack Obama affirme que le gouvernement est «à court d'argent» pour combattre le virus Zika aux États-Unis et accuse le Congrès à majorité républicaine de ne pas avoir débloqué les fonds nécessaires.

Le gouvernement prend «très au sérieux» le cas des 15 personnes contaminées aux États-Unis par le virus, a affirmé le président américain lors d'une conférence de presse au Pentagone.

En février, Obama avait demandé au Congrès de débloquer 1,9 milliard de dollars pour combattre le virus, mais la demande a été rejetée par les républicains.

«La situation devient critique», a averti Barack Obama.

Sans les fonds nécessaires, le président américain craint que les essais cliniques pour obtenir un vaccin ne soient retardés.

«Ce n'est donc pas le moment de faire de la politique», a conclu le président.

Dans la même catégorie