/news/currentevents

Un adolescent déguisé en superhéros provoque un déploiement policier

Agence QMI

MARTIN ALARIE/JOURNAL DE MONTRÉAL

Un adolescent de Laval se souviendra longtemps de s’être baladé vendredi déguisé en superhéros, provoquant une importante opération policière.

Vers 17h, accompagné de son ami, le jeune de 16 ans, un adepte d’«animes», déambulait nonchalamment dans le secteur de la station de métro Montmorency habillé en apparat militaire avec un énorme faux révolver à la ceinture et une veste pare-balles. Alerté, un automobiliste a appelé les policiers.

Le témoin, un ancien militaire, a suivi pendant quelques minutes les jeunes qui sont finalement entrés dans un logement de l’avenue Ampère, près du boulevard de la Concorde Ouest.

Vers 17h30, les policiers étaient déployés, arme au poing, et le secteur était bouclé.

«Par prévention, nous avons effectué un grand déploiement, mais nous avons mis la pédale douce, car nous n’étions pas certains qu’il y avait un réel danger», a expliqué le lieutenant Sylvain Laurent, du Service de police de Laval.

M. Laurent estime toutefois que le témoin avait raison de s’inquiéter.

Finalement, la mère du jeune homme qui se trouvait dans le logement en question s’est rendu compte de l’opération policière qui se déployait devant chez elle et a appelé elle-même les autorités pour éclaircir la situation.

Vers 19h, les occupants du logement sont tous sortis les mains en l’air, la mère y compris, et ont été menottés après avoir reçu la consigne de s’étendre sur le sol. Visiblement secoués, ils ont collaboré avec les policiers.

Selon la police de Laval, le garçon devait participer à un grand rassemblement à Montréal d'adeptes de mangas et animes vendredi soir. Il a toutefois décidé de se pavaner avec son attirail dans le métro et son quartier, avant le grand événement du soir.

«Je ne crois pas que le jeune se promènera en ville de sitôt déguisé en militaire! » a dit le lieutenant Laurent, ajoutant que par les temps qui courent, il n’est pas recommandé de se déguiser de la sorte en public.

L’adolescent a reçu un constat d’infraction pour avoir été dans un endroit public avec un semblant d’arme.