/regional/quebec/quebec

Hommage à la famille Carrier au centre de plein air Le Saisonnier

TVA Nouvelles

Le centre de plein air Le Saisonnier de Lac-Beauport a rendu hommage à la famille Carrier qui a tragiquement perdu la vie dans un attentat au Burkina Faso le 15 janvier dernier.

Le fils cadet de la famille, Charles-Élie, 21 ans, était animateur depuis de nombreuses années au sein du camp saisonnier.

«C’était quelqu’un qui était très marquant au camp, quelqu’un qui était toujours de bonne humeur, très rassembleur», fait savoir un animateur du camp.

Plusieurs enfants et moniteurs ont porté du orange jeudi, un clin d’oeil à la chevelure rousse de celui qui se faisait appeler «Chop Suey».

«"Chop Suey", dans les dernières années, était un spécialiste de l’escalade. On a donc inauguré une paroi en son honneur. Et toute la journée, nous avons fait des jeux de ballon-quille, son jeu préféré au camp.»

Un spectacle hommage préparé par les moniteurs devait être présenté en soirée.

La direction du camp Le Saisonnier a aussi profité de cette journée pour mettre sur pied la Bourse Charles-Élie et Maude Carrier. Maude aussi a été animatrice au Saisonnier, dans les années 1990.

«Cette bourse-là va être pour trois choses: soit intégrer des enfants défavorisés pour vivre l'expérience camp, soit intégrer aussi des enfants de familles nouvellement arrivées, immigrées, à Québec, et aussi pour favoriser de l'aide humanitaire ou communautaire dans la communauté», explique le directeur général du centre Le Saisonnier, Pierre Langevin.

Dans la même catégorie