/news/politics

Des équipes sportives québécoises aux Olympiques?

Agence QMI

Martine Ouellet

Simon Clark/Agence QMI

La députée et candidate à la direction du Parti québécois (PQ) Martine Ouellet affirme que si elle devient première ministre de la province, elle créera des programmes de financement pour former des équipes sportives qui représenteront le Québec partout dans le monde, même aux Olympiques.

Accompagnée de représentants de la Fondation Équipe-Québec, du député bloquiste Mario Beaulieu, et de plusieurs athlètes, Mme Ouellet a affirmé en point de presse au Centre Claude-Robillard, samedi, que les athlètes québécois aspirent à contribuer à leur nation par leur passion.

«Ce que je propose, c’est de faire en sorte que ces sportifs passionnés puissent rayonner à travers le monde en portant les couleurs de leur appartenance véritable, le Québec», a déclaré Martine Ouellet. De plus, elle estime qu’en favorisant les performances à l’international d’équipes sportives québécoises, les retombées économiques seront significatives pour la province.

«Pensons à l’engouement touristique que provoquent les compétitions internationales et aux bienfaits issus de la visibilité qu’elles rapportent, a-t-elle dit. La preuve que le sport est un outil efficace de développement économique, en plus d’être lucratif, n’est plus à faire. Le temps est venu pour le Québec de sauter dans l’arène.»

Mme Ouellet affirme que la part envoyée au Canada par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec pour les athlètes québécois pourra à elle seule financer des équipes québécoises dans toutes les disciplines. Elle estime que les équipes sportives du Québec seraient prêtes à participer dans quelque 20 disciplines dès les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et dans toutes les disciplines aux Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin.

Dans la même catégorie