/news/society

L’interdiction des pitbulls ne changera rien, selon la SPCA

Camille Gaïor | 24 Heures

 - Agence QMI

CAMILLE GAIOR/24 HEURES/AGENCE QMI

Alors que le gouvernement Couillard devrait statuer d’ici les prochaines semaines pour interdire ou non les pitbulls au Québec, la SPCA de Montréal invitait dimanche les passants du métro Lionel-Groulx à signer la pétition «EnTouteSécurité» afin que les autorités optent pour de «vraies solutions pour réduire les cas de morsures».

«C’est impossible de réduire les morsures en interdisant certains chiens avec certaines caractéristiques physiques, lance Alanna Devine, de la SPCA de Montréal. Il faut punir les propriétaires qui maltraitent les animaux, encadrer l’élevage, éduquer les animaux et même sensibiliser les enfants à comment interagir avec les animaux.»

Dana Chlumsky, maman de Victoria 5 ans, a montré que sa fille n’avait aucune peur du pitbull amené par la SPCA. «Il faut miser sur l’éducation des chiens et des gens», résume la mère de famille, propriétaire d’un Boston Terrier.

En ligne depuis un mois, la pétition EnTouteSécurité.com avait été signée par 7977 dimanche en fin d’après-midi.

Dans la même catégorie