/news/culture

Jeff Fillion de retour à CHOI Radio X

Jeff Fillion retrouvera un micro à CHOI Radio X plus d’une décennie après un divorce qui semblait pourtant éternel, a appris le «Journal de Québec».

Quelques mois après avoir été congédié par Énergie et 11 ans après son départ brutal de Radio X, l’animateur retrouvera vraisemblablement les mêmes ondes qui lui ont permis de dominer le marché de Québec au tournant des années 2000 avec son monde parallèle, selon une source fiable.

C’est plus qu’une simple réconciliation, CHOI Radio X lui offrira la chance de devenir un joueur important de la station. Elle mise non seulement sur le pirate pour remporter la guerre du midi qui s’annonce explosive, mais il serait aussi appelé à collaborer dans d’autres créneaux de la station.

Concurrence féroce

Fillion aura à défendre les couleurs de Radio X contre Éric Duhaime et Bernard Drainville, au FM93, et Jérôme Landry à Énergie, sans oublier André Arthur, qui serait convoité par BLVD 102,1, a-t-on appris.

Domination et controverses

De 1996 à 2005, Fillion a fait la pluie et le beau temps à CHOI Radio X. En fin de parcours, en mars 2005, il retenait plus de 95 000 auditeurs au quart d’heure, soit trois fois plus que son plus proche compétiteur. Il conférait ainsi un rayonnement total de 428 000 auditeurs à la station.

Toutefois, pendant son règne, le Conseil de radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a menacé la station, deux fois plutôt qu’une, de quitter les ondes en raison des propos outranciers de Fillion, sans compter la kyrielle de poursuites, dont celle en diffamation intentée par la présentatrice Sophie Chiasson.

Fillion et la justice

Son employeur de l’époque, Genex Communications, avait fait saisir des actifs de Fillion pour récupérer des fonds perdus dans une poursuite intentée contre l’entreprise et l’animateur.

Passage à Énergie

En quittant CHOI, Fillion a lancé sa radio web, RadioPirate - sur laquelle il évolue toujours - et a été recruté en 2014 par Énergie qui voulait se positionner dans le marché des radios parlées à Québec. Il a été congédié le 20 avril dernier, après avoir écrit un tweet jugé déplacé au sujet du fils d’Alexandre Taillefer qui s’est enlevé la vie.

Avant son congédiement, l’émission du retour de Jeff Fillion comptait 15 300 auditeurs au quart d’heure, tout juste derrière l’émission de Denis Gravel à CHOI et près de 7000 auditeurs de moins que celle de Gilles Parent au FM93.

En février dernier, Fillion n’avait pas manqué de narguer CHOI Radio X en jugeant que la station «manquait de vision» et qu’elle était «complètement défocusée».

«C’est erreur par-dessus erreur. Il n’y a plus de vision. C’est triste, mais c’est ça. Ça, c’est le lot des gens qui sont rendus au bout du rouleau. Ils ne voient plus rien, ils ne sentent plus rien. Ils ne sont pas capables de recruter et de prendre les occasions qui passent», avait-il dit.

Congédiements à venir?

L’arrivée de Fillion soulève des interrogations quant au sort que CHOI réservera à ses animateurs comme Richard Martineau et Roby Moreault qui se partagent les cases du «mid morning» et du midi.

Son retour à CHOI symbolise aussi des retrouvailles avec celui qui lui a succédé, son complice de l’époque, «the fucking news guys», Denis Gravel, qui se réjouissait de le battre dans le sondage Numéris du printemps dernier. Fillion, pour sa part, soulignait que Gravel était un animateur qui «plafonne», mais qui est « très très très très proche des patrons» lorsqu’il a signé son dernier contrat à long terme avec CHOI.

Le directeur général de la station, Philippe Lefebvre a refusé de commenter, lui qui doit présenter cette semaine sa programmation ainsi que celle de Rock 100.9. Selon nos informations, cette station dévoilera une grille revampée et pourrait même être appelée à changer de créneau.

Jeff Fillion a lui aussi refusé de commente

Jeff Fillion en bref

- Animateur de l’émission à CHOI de 1996 à 2005.

- Condamné à verser, avec CHOI, 340 000 $ à Sophie Chiasson pour des propos diffamatoires.

- Animateur de sa radio internet «RadioPirate» depuis 2006.

- Condamné à verser conjointement plus de 700 000 $ après deux recours au civil contre lui, Patrice Demers et Genex en 2007.

- Genex ordonna la saisie d’actifs de Fillion en 2008 pour rembourser une partie de l’argent perdu au terme des poursuites.

- Candidat à la mairie de Québec en 2009.

- Animateur à Énergie de mars 2014 à avril 2016.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.