/finance/homepage

Le domaine d’un patron des Maisons Bonneville à vendre

Argent

Un domaine « à faire rêver » de 14 acres (646 000 pieds carrés) à Mont-St-Hilaire doté d’un héliport, d’un centre équestre et même d’un vignoble pourrait être à vous pour 3,5 millions de dollars.

Le courtier Re/Max Imagine de Longueuil a mis en vente la luxueuse propriété récemment sur son site internet.

« La propriété offre une résidence principale (...), une résidence ancestrale entièrement restaurée (...), un garage/atelier sur trois niveaux, un bâtiment de ferme (...), un hangar pour hélicoptère ou petit avion, ainsi qu'un verger orné de pommiers », écrit le courtier au sujet du domaine. La superficie habitable intérieure excède les 7000 pieds carrés.

Il est précisé que la résidence ancestrale peut servir à héberger le personnel domestique du domaine. Il peut aussi être utilisé comme « pavillon pour les invités ».

On trouve en outre dans le domaine « une cuisine d’été » et « une immense terrasse de pierre naturelle et d'aménagement paysager qui ceinture la piscine et sa cascade d'eau », selon le courtier.

Un terrain de tennis en gazon synthétique a été « intégré à la nature ». Il « se fond dans le décor », affirme le courtier.

« Le site, dont l'ensemble culmine sur la région environnante, offre une vue de 360 degrés sur neuf montagnes, Montréal et la Montérégie », poursuit-il.

L’intérieur de la propriété est qualifié de son côté comme étant de rêve.

« L'immense pièce de vie principale regorge de chaleur, avec son foyer de pierres naturelles et un plafond cathédrale de 24 pieds de hauteur », dit le courtier.

Le site bénéficie « d'un droit fédéral permettant les activités aériennes », ce qui peut permettre de déjouer le trafic.

Maisons Bonneville

Selon des recherches, le domaine appartient à Éric Bonneville et sa conjointe. Celui-ci est coprésident des Industries Bonneville, un fabricant de maisons usinées créé notamment pour que « l'accès à la propriété ne soit pas exclusivement réservé aux classes les plus riches » et pour « tout le monde puisse s’offrir une maison », selon son site internet.

L’évaluation municipale, à 1,5 million $, est nettement inférieure au prix demandé. Pour les intéressés, les taxes municipales annuelles s’élèvent à 11 530$.

Le prix de 3,5 millions $ a déjà été fortement abaissé comparativement au prix de 4,7 millions $ que demandait le couple pour le domaine en septembre dernier.