/news/politics

Le Parti québécois veut la démission du ministre Daoust

TVA Nouvelles

Écoutez un extrait de la conférence de presse ci-dessus

Le Parti québécois demande la démission du ministre Jacques Daoust pour l'implication de son ancien chef de cabinet dans la vente d'actions de Rona.

Des documents obtenus par TVA Nouvelles révèlent que Pierre Ouellet, a approuvé la liquidation des 11,1 millions d'actions de Rona dans un échange de courriels avec la direction d'Investissement Québec.

«On a des preuves qu’il a menti à la population, qu’il a menti aux journalistes, et qu’il a menti au parlement et aux parlementaires », a dit Alain Therrien, député du PQ, en conférence de presse.

La Parti québécois demande donc l’ouverture d’une procédure pour outrage au parlement. Les péquistes veulent aussi des réponses du premier ministre, Philippe Couillard.

«Le premier ministre a été silencieux depuis le début des preuves convaincantes contre M. Daoust. Entre le Vérificateur général et M. Daoust, le premier ministre a préféré croire M. Daoust», a souligné le député.

 

 

Dans la même catégorie